Jumelage : quel est votre intérêt pour ce type de projet ?

Tout le monde connait les panneaux à l’entrée des communes qui vantent le jumelage avec telle ou telle cité d’Europe ou d’ailleurs. Mais à quoi servent vraiment ces partenariats ?


Un jumelage, c’est après une longue réflexion l’engagement de 2 communes ou communautés de communes qui s’associent pour agir ensemble dans des domaines variés, partager leur langue et culture, pour développer entre elles des liens d’amitié sincère, durables et de plus en plus étroits.

Se jumeler, c’est raccourcir les distances, balayer les préjugés. C’est aller au devant des autres, se rencontrer, partager. C’est s’offrir une source inépuisable et inestimable d’expériences humaines et d’initiatives collectives.

A l’origine, les jumelages sont nés après la seconde guerre mondiale, dans le but de réconcilier les peuples européens et en particulier la réconciliation franco-allemande.

Aujourd’hui le mouvement se veut plus moderne, plus jeune et plus « participatif », les outils de communication ont évolué, c’est une nouvelle manière d’échanger dans le cadre d’un jumelage, et dans l’attente d’une vraie rencontre.

Le conseil municipal de Neuville sur Ain envisage de mettre en place un jumelage, quand la situation sanitaire le permettra, avec une commune de l’Union Européenne en association avec les autres communes de la communauté de communes et les communes avoisinantes.

Nous souhaitons connaître l’intérêt et la motivation des Neuvillois(es) pour ce projet, merci de bien vouloir répondre à ce questionnaire d’enquête qui s’adresse à tous.

Les envies et attentes peuvent différer selon les générations et les personnes dans une même famille, chacun est invité à répondre au questionnaire avant le 31 Mai (il peut y avoir plusieurs réponses au questionnaire par famille).


lien vers le questionnaire jumelage

ou QR code



La 1ère réunion du groupe de travail sur le projet de jumelage a eu lieu le 20 février.

 Aurélie BLASCO, Agathe DORMANT, Paul Henri FLOQUET, Sylvain ORENGA, Claude GUY, Émeline SALLES, Virginie BACLET (Catherine THOINON et Pascale LARRAN pas sur la photo)