Commémoration des évènements du 11 juillet 1944

La commune, en présence de certains descendants des victimes, se souvient des évènements du 11 juillet 1944 !

Cette journée restera une des plus tragiques de l’histoire du village : le 11 juillet 1944 une colonne de soldats allemands et de miliciens arrivent à Neuville-sur-Ain. Tenus en échec par les résistants dans leur projet d’anéantissement des Maquis de l’Ain, ceux-ci se vengent sur la population civile.

Pour la cérémonie en l’honneur des morts de la Guerre 1939-1945 et des victimes des représailles allemandes du 11 juillet 1944, des gerbes ont été déposées et les personnes présentes se sont recueillies pendant les minutes de silence.

  • 1ère gerbe déposée au pied de la plaque rue de la Rochette où Joseph Rynois maire fut assassiné dans l’exercice de sa fonction.
  • 2ème gerbe déposée à la stèle située à proximité du camp de Thol, érigée en mémoire des enfants de troupe de l’école d’Autun. Ils étaient installés depuis octobre 1943 et ont participé à la défense de Neuville-sur-Ain aux côtés de l’armée secrète Neuville-Poncin.
  • 3ème gerbe déposée rue du Docteur Hubert où 13 personnes furent assassinées et 13 immeubles incendiés.
  • 4ème gerbe déposée à Bosseron où l’Amicale des Anciens de l’Armée secrète a fait ériger une stèle en mémoire des maquisards et résistants.
  • 5ème gerbe déposée à Bosseron où 3 jeunes enfants de troupe sont « morts pour la France ».

« Ces commémorations sont utiles pour participer à transmettre la mémoire de ceux qui ont perdu leur vie pour défendre la liberté, notre liberté. Nous avons besoin de nous souvenir de ses moments de l’histoire pour nous dire plus jamais cela ! Nous avons, nous, une responsabilité de devoir de mémoire. Pour les générations à venir ces commémorations, plus qu’un devoir de mémoire devraient être un engagement pour la liberté, notre liberté face à l’intolérance… »