Agir contre les espèces invasives : l’ambroisie

Le pollen d’ambroisie à feuilles d’armoise, émis de fin juillet à début octobre selon les conditions météorologiques, est très allergisant (quelques grains de pollen par mètre cube d’air suffisent) et peut provoquer divers symptômes chez les personnes sensibles. 

Auvergne-Rhône-Alpes est la région la plus touchée en France.

Que faire en cas de présence d’ambroisie :

  • Sur sa propriété : l’arracher
  • Hors de sa propriété et sur un terrain public, s’il y a seulement quelques plants : l’arracher
  • Hors de sa propriété, s’il y a en a beaucoup : signaler la zone infestée sur le site internet ou avec l’application mobile Signalement Ambroisie ou par mail contact@signalement-ambroisie.fr

Deux référents ambroisie ont été désignés pour la commune : Marius BICHAT et Jocelyne JANOVICZ.

Leur rôle est de :

  • Repérer la présence de ces espèces 
  • Participer à leur surveillance 
  • Informer les personnes concernées des mesures à mettre en œuvre pour prévenir l’apparition de ces espèces ou pour lutter contre leur prolifération
  • Veiller et participer à la mise en œuvre de ces mesures.

Agissons ensemble pour préserver notre santé !

Souti’Ain

Santé, vous avez besoin d’aide, mais vous ne savez pas vers qui vous tournez ?. Souti’Ain vous informe, vous oriente et vous accompagne.

Souti’Ain

Covid-19 : réouverture et déconfinement progressifs

En complément des gestes barrières, des mesures ont été prises par la Préfecture de l’Ain pour freiner l’épidémie et pour éviter de favoriser les regroupements spontanés de personnes :

  • port du masque obligatoire
    • aux abords (rayon de 50 m) de certains lieux tels que les gares, les lieux d’enseignement, les lieux de culte, les centres commerciaux…
    • dans les emprises des arrêts et zones d’attente de transports en commun
    • sur les marchés, brocantes….
    • sur l’espace public et les lieux ouverts au public des communes de plus de 10 000 habitants
  • interdiction des livraisons de commandes entre 22 heures et 6 heures
  • interdiction de diffusion de musique amplifiée sur la voie publique

lien vers l’arrêté préfectoral du 19 mai 2021

La réouverture ne réussira qu’avec l’implication de chacun : cela suppose le respect pour un temps encore, des mesures barrières et des règles de prudence. Progressivité, prudence et vigilance sont de mise !

Reprise de la saison des allergies polliniques : surveillance des pollens

À l’approche du printemps, c’est la reprise de la saison pollinique, elle dure généralement entre 8 et 9 mois par an.

Les pollens, font partie des substances qui influent sur la qualité de l’air et par conséquent sur la santé des populations. Aujourd’hui, 20 à 25 % de la population présente un risque d’allergie aux pollens. La pollution de l’air contribue même à amplifier les risques allergènes.

Chaque espèce végétale dispose d’un potentiel allergisant différent et chaque individu est plus ou moins sensible. La nature des pollens et leurs concentrations varient tout au long de l’année. 

Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) assure la surveillance des pollens au niveau national. Un indice allergo-pollinique hebdomadaire et un bilan annuel sont établis en prenant en compte les quantités de grains de pollens et leur pouvoir allergène. L’indice s’échelonne de zéro à 5 et donne le risque allergique d’exposition aux pollens.

Pour trouver des informations sur les plantes allergisantes, les émissions de pollens… quelques site et applications en lien avec le RNSA :

  • Consulter la carte des indices polliniques pour la semaine https://www.pollens.fr
  • L’application Pollen fournit une prévision de pollinisation personnalisée pour les trois jours à venir dans votre zone : Google Play et Apple Store.
  • L’application Alertes pollens permet aux personnes allergiques de configurer des alertes polliniques en sélectionnant 5 pollens : Google Play et Apple store

Les règles pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 en résumé

Face au virus, chaque geste compte. Restons vigilants !

La circulation du virus s’accélère. L’Ain passe en vigilance renforcée !!!

La circulation du virus s’accélère : les contaminations ont progressé de 60 % en quelques jours. L’Ain passe en vigilance renforcée.

À compter de samedi 27 mars 2021 de nouvelles restrictions s’appliquent. Toutes les autres dispositions sanitaires préalablement en vigueur demeurent applicables.

Face au virus, chaque geste compte. Restons vigilants !

Pour plus d’informations : lien vers l’arrêté préfectoral

Covid-19 : écoute et accompagnement pour les personnes fragilisées

Le Département de l’Ain, en collaboration avec l’association Avema-France Victimes 01 et la Fédération nationale France Victimes, met en place, à partir du lundi 16 novembre 2020, une cellule d’écoute téléphonique et d’accompagnement, ouverte 7j/7, de 9 h à 21 h.

En composant le 01 41 83 42 17 (appel non surtaxé), les familles des personnes décédées du Coronavirus, mais aussi les personnes fragilisées par les mesures liées à la pandémie, les personnes âgées ou isolées ainsi que les personnels des EHPAD pourront bénéficier d’une écoute et d’un accompagnement par des professionnels de l’Avema-France Victimes 01.

Avec ce dispositif de « première écoute », l’objectif est de permettre aux Aindinois de trouver une réponse rapide, efficace et de proximité aux ques­tions générées par la situation. En ciblant la spécificité de la demande (sociale, administrative, psychologique, juridique…), les professionnels de la plateforme auront pour missions de rassurer et d’accompagner les personnes vers la solution la plus adaptée : soutien psychologique, accompagnement social ou aide dans les démarches. 

Tous dépistés avant Noël

La région Auvergne-Rhône-Alpes est l’une des plus durement touchées par la deuxième vague de la COVID-19. Dépister massivement la population, c’est permettre de détecter le plus possible de personnes qui sont atteintes par le virus et éviter qu’elles ne le transmettent à d’autres. 

Tous dépistés avant Noël, du 16 au 23 décembre.

Pour connaître les centres de tests les plus proches de chez vous,
connectez vous sur le site internet auvergnerhonealpes.fr.