L’arrêté cadre sécheresse :
– définit les zones géographiques (appelées « zone d’alerte ») pour les eaux superficielles et les eaux souterraines,
– précise les référentiels des mesures et définit le réseau d’observations qui seront utilisés pour qualifier l’état de la ressource et le niveau de gravité de la sécheresse,
– définit les mesures de restriction d’usages de l’eau pour chaque niveau de gravité de la situation

Retrouvez ICI l’arrêté cadre dans son intégralité.

 

 

 

L’arrêté préfectoral du 18 mars 2024 fixe le nombre minimal et le nombre maximal d’animaux à prélever dans le cadre de la saison cynégétique 2024-2025 pour les espèces de grand gibier soumises à plan de chasse dans le département de l’Ain –   Arrêté préfectoral

 

 

 

 

 

 

L’arrêté préfectoral du 18 mars 2024 relatif à la campagne cynégétique 2023-2024 remplace l’arrêté du 17 mars 2023 aux fins d’autoriser la pratique de la chasse du sanglier pour la protection des semis –   Arrêté préfectoral

 

 

 

 

 

 

L’arrêté préfectoral du 18 mars 2024 fixe les périodes et les modalités de destruction de l’espèce Sanglier du 1er juillet 2024 au 30 juin 2025 – Arrêté préfectoral

 

 

 

 

 

 

Face à l’augmentation des populations et des dégâts commis par les sangliers, l’arrêté préfectoral du 18 mars 2024 autorise la destruction administrative de sangliers en battue et/ou tir de nuit sur l’ensemble des communes du département de l’Ain du 1er avril 2024 au 31 mai 2024 –  Arrêté préfectoral

 

 

 

 

 

 

Les forêts sont depuis toujours soumises à des crises sanitaires. Ces dernières années, les attaques et les dégâts dus aux scolytes se font plus impactant en France et dans toute la région Auvergne Rhône Alpes. Le département de l’Ain est aujourd’hui le plus impacté avec des attaques même en altitude. Le réchauffement climatique offre à l’insecte des conditions de développement très favorables qui lui permettent de proliférer (jusqu’à 3 générations par an) sur des arbres affaiblis par les très grandes sécheresses qui se multiplient chaque été. Ces épisodes de grande aridité rendent les arbres, en l’occurrence les épicéas, plus vulnérables à toute forme d’attaque.

La zone dite de « lutte obligatoire » contre les scolytes, instaurée par l’arrêté préfectoral, concerne la commune de Neuville-sur-Ain.

Tous les propriétaires forestiers, privés comme publics, ainsi que les exploitants forestiers dès lors qu’ils ont acheté des bois, ont pour obligation de :

  • Faire procéder sans délai à la reconnaissance, l’abattage et à la prise en charge de leurs épicéas sur pied abritant des scolytes vivants ; à défaut de faire évacuer de la forêt dans les meilleurs délais les bois scolytés secs.
  • Faire évacuer après abattage, écorcer ou stocker sous aspersion les épicéas sains (non scolytés) dans toutes les coupes en cours, dans les 6 semaines qui suivent leur abattage pour les coupes d’avril à octobre, et avant fin avril pour les exploitations de novembre à mars.

Grippe aviaire 🐓

Le niveau de risque vis à vis de l’Influenza aviaire est relevé à un niveau « élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain (arrêté préfectoral du 4 décembre 2023).

Voici les mesures de prévention :

· Claustration ou protection par des filets des oiseaux détenus dans des établissements de moins de 50 volailles ou des oiseaux captifs
· Mise à l’abri et protection de l’alimentation et de l’abreuvement des oiseaux dans les établissements détenant plus de 50 volailles
· Équipement obligatoire des véhicules destinés au transport de palmipèdes de plus de trois jours au moyen de bâches ou équivalents empêchant toute perte significative de plumes et duvets par un camion plein ou vide
· Interdiction des rassemblements de volailles et oiseaux captifs,
· Interdiction de compétition de pigeons voyageurs jusqu’au 10 avril,
· Restrictions aux transports d’oiseaux appelants et interdiction du lâcher de gibier à plumes de la famille des anatidés.

Pour davantage d’information